Five Questions with Maryvon Côté

25 Aug 2015 11:33 AM | Helen Mok (Administrator)

Maryvon Côté

Maryvon Côté

Assistant Head, Liaison Librarian, and Building Director

Nahum Gelber Law Library, McGill University

Tell us a little about your educational background and how you entered the legal information industry.

In addition to a Master of Library and Information Studies degree from McGill University, I obtained a Bachelor of Arts degree in History at the University of Ottawa. I wanted to understand the highlights of Canadian and European history and the history of the 20th century which, with law, defined the society in which we live today. This training in history, with an interdisciplinary approach, often gave me the opportunity to work in the library with secondary and primary sources, such as legislative texts. This experience was fundamental for me as a librarian in the academic community in teaching students Canadian, American, French and International Law.

How has being involved in CALL helped you professionally?

My involvement in ACBD/CALL initially allowed me to meet and share my experiences with excellent colleagues who share my passion for law librarianship across Canada.  This also opened my eyes to the profession of librarian in other professional settings, which allows me to have a more diversified and more complete approach when new challenges arise.

What was your first job or your first library-related job?

Before working as a full-time librarian at McGill, I held several student jobs at the Morisset Library of the University of Ottawa, particularly in the media library during my university studies. Subsequently, I worked part-time as a library loan clerk at the Ottawa Public Library, while working at City of Ottawa Customer Service. After my first year in the Master’s program, I obtained a summer job at the Statistics Canada Library and a student job at the reference counter of the Humanities and Social Sciences Library (McLennan Library) of McGill University.  I thus acquired strong competencies in customer relations that I still find very useful today.

What’s one change in the profession or industry you’ve embraced?

When I started working in a library, information was available mainly in print, on CD-ROM, and online on a library server. Today, information is online everywhere on a wide range of different media. The challenge is to keep abreast of new approaches we can adopt to do research, while mastering the traditional sources, which are still faithful.

What are three skills/attributes you think legal information professionals need to have?

Rigour

Open-mindedness

Interest in technological progress

Parlez-nous un peu de vos antécédents scolaires et de la manière dont vous vous êtes intégré au secteur de l’information juridique.

En plus de la maitrise en bibliothéconomie et sciences de l’information de l’Université McGill, j’ai complété un baccalauréat ès art en histoire à l’Université d’Ottawa.  J’ai voulu comprendre les grands moments de l’histoire Canadienne et Européenne ainsi que l’histoire du XXe siècle qui ont, avec le droit, défini la société dans laquelle nous vivons aujourd’hui.  Cette formation en histoire avec une approche interdisciplinaire m’a permis de travailler souvent dans la bibliothèque avec des ressources  secondaires et primaires telles que les textes législatifs.  Cette expérience m’a été fondamentale en tant que bibliothécaire dans le milieu académique pour donner des formations aux étudiants en droit Canadien, Américain, Français et en Droit International.  

En quoi votre adhésion à l’ACBD/CALL vous a-t-elle été utile sur le plan professionnel?

Mon adhésion à l’ACBD/CALL m’a permis dans un premier temps de rencontrer et de partager mes expériences avec d’excellents collègues qui ont la même passion que moi de la bibliothéconomie juridique à travers le Canada.  Cela m’a aussi ouvert les yeux sur la profession de bibliothécaire dans d’autres milieux professionnels ce qui me permet d’avoir une approche plus diversifiée et plus complète lorsque surgissent de nouveaux défis. 

Quel a été votre premier emploi, ou votre premier emploi dans le domaine de la bibliothéconomie?

Avant de travailler comme bibliothécaire à McGill à temps pleins, j’ai occupé plusieurs emplois-étudiants la bibliothèque Morisset de l’Université d’Ottawa notamment à la médiathèque lors de mes études universitaires.  Par la suite, j’ai travaillé à temps partiel comme préposé au prêt à la bibliothèque publique de la ville d’Ottawa tout en travaillant au Service à la Clientèle de la Ville d’Ottawa.  Après ma première années à la maitrise, j’ai obtenu un emploi d’été à la bibliothèque de Statistique Canada et un emplois-étudiant au comptoir de la référence de la bibliothèque des Sciences Humaines et Sociales (McLennan) de l’Université McGill.  J’ai ainsi acquis de solides compétences en matière de relations avec la clientèle qui me soit encore fort utiles aujourd’hui.

Y a-t-il un changement relatif à la profession ou à l’industrie auquel vous vous êtes adapté?

Lorsque j’ai commencé à travailler dans une bibliothèque, l’information était  disponible notamment en format imprimé, en CD-Rom ou en ligne sur un serveur de la bibliothèque.  Aujourd’hui, l’information est partout en ligne via de nouveaux supports aussi différents les uns que les autres.  Le défi est de rester à l’affut des nouvelles approches que nous pouvons adopter pour faire de la recherche tout en maitrisant les sources traditionnelles qui sont toujours fidèles.

Quelles sont les trois compétences ou qualités que doivent posséder les professionnels de l’information juridique, selon vous?

Rigueur

Ouverture d’esprit

Intérêt pour les évolutions technologiques

Please send comments or questions to office@callacbd.ca - © 1998-2018 Canadian Association of Law Libraries
200-411 Richmond Street East, Toronto, ON     M5A 3S5   647-346-8723
This website is best viewied in Firefox or Google Chrome.
Powered by Wild Apricot Membership Software