Five Questions with Paul McKenna

18 Feb 2016 10:51 AM | Helen Mok (Administrator)


Paul McKenna
President, Public Safety Innovations Inc.

Tell us a little about your educational background and how you entered the legal information industry.

I have a Master’s in Library Science from the Faculty of Library & Information Studies (FLIS) at the University of Toronto as well as a Master’s in Political Science from the University of Western Ontario. Also, I have a B.Ed. from the Ontario Institute for Studies in Education (OISE) at the University of Toronto and have completed course work toward a Ph.D. in Interdisciplinary Studies at Dalhousie University.

Entry to the legal information industry came as a result of my studies at FLIS where a course on legal bibliography taught by Balfour Halevy proved both challenging and exciting. I had been working part-time while completing my MLS degree at the Centre of Criminology at the University of Toronto and turned that working experience to good advantage when a position came open for a cataloguer within the Osgoode Hall Law Library. I was successful in that competition and now had an opportunity to work with Balfour Halevy and the other professional librarians at Osgoode Hall Law School. 

How has being involved in CALL helped you professionally?

Early and extensive involvement with CALL was seen as essential for those working at the Osgoode Hall Law Library. I was encouraged to get involved in committee and sub-committee work and took this responsibility seriously. Also, attendance at CALL conferences was critical in providing me with excellent professional development opportunities, contact with a national network of colleagues, and a growing sense of professional engagement. I was also greatly assisted by an early gift from the Eunice Beeson Travel Fund. 

What's one change in the profession or industry that you've embraced?

The exponential expansion of legal research capacity best exemplified in the growing availability of digital tools has been something that I have embraced on a deep and dedicated level. This has allowed me to develop and deploy my research knowledge, skills, and abilities in ways that support an ongoing consulting practice as well as facilitating graduate-level teaching in the School of Information Management at Dalhousie University. 

What's one blog, website or Twitter account that you can't go one day without checking?

If pressed to choose just one, I would have to say that my 'go to' spot is the website for the Police Executive Research Forum (PERF) in Washington, DC. They produce (among other things) a 'Daily Clips' feature that keeps me alert to developments in the world of policing and public safety where I have focused my consulting practice. It includes American, Canadian, and British items that touch on critical issues and developing themes.

What was your first job or first library-related job?

My first (true) library-related job was with the United Church of Canada Archives which were housed in Emmanuel College at Victoria University. I was tasked with cataloging rare archival materials and my work was done under a bare light bulb suspended from the ceiling of an extremely tiny vault in the Archivist-Historian's office. I also worked in the E.J. Pratt Library at Victoria University as an undergraduate English major. This is, however, quite significant as it's where I met my future wife and life partner, Lee Simpson.

Parlez-nous un peu de vos antécédents scolaires et de la manière dont vous vous êtes intégré au secteur de l’information juridique.

Je possède une maîtrise en bibliothéconomie de la faculté de sciences bibliothécaires et d’information (FLIS) de l’Université de Toronto ainsi qu’une maîtrise en sciences politiques de l’Université Western. J’ai également obtenu un B. Éd. de l’Ontario Institute for Studies in Education (OISE) de l’Université de Toronto et j’ai terminé les cours en vue de l’obtention d’un doctorat en études interdisciplinaires à l’Université Dalhousie.

J’ai fait mon entrée dans le secteur de l’information juridique à la suite des mes études à la FLIS, alors que Balfour Harvey enseignait un cours sur les bibliographies juridiques, que j’ai trouvé à la fois difficile et stimulant. Je travaillais à temps partiel au centre de criminologie de l’Université de Toronto pour terminer ma maîtrise en bibliothéconomie et j’ai tiré pleinement avantage de cette occasion en postulant à un poste de catalographe qui était vacant à la bibliothèque de droit Osgoode Hall. J’ai été embauché et ai eu l’occasion de travailler avec Balfour Halevy et d’autres bibliothécaires de la bibliothèque de droit Osgoode Hall. 

En quoi votre adhésion à l’ACBD/CALL vous a-t-elle été utile sur le plan professionnel?

Une collaboration précoce et approfondie avec l’ACBD était considérée comme essentielle pour les employés de la bibliothèque de droit Osgoode Hall. On m’a encouragé à participer aux travaux du comité et des sous-comités et j’ai pris cette responsabilité très au sérieux. Également, la participation aux conférences de l’ACBD a rempli un rôle crucial en me fournissant d’excellentes occasions de perfectionnement professionnel, des contacts avec un réseau national de collègues et un sens croissant d’engagement professionnel. J’ai également reçu de l’aide financière du fonds de voyage Eunice Beeson. 

Y a-t-il un changement relatif à la profession ou à l’industrie auquel vous vous êtes adapté?

L’expansion exponentielle de la capacité de recherche en droit, dont le meilleur exemple constitue la disponibilité croissante des outils numériques, est un changement auquel je me suis entièrement ajusté. Cela m’a permis d’approfondir et d’utiliser mes connaissances, mes aptitudes et mes capacités en recherche de manière à diriger une pratique d’expert-conseil tout en donnant des cours au niveau des études supérieures à l’École de gestion de l’information de l’Université Dalhousie. 

Y a-t-il un blogue, un site Web ou un compte Twitter que vous ne pouvez pas négliger de consulter tous les jours?

Si on me force à n’en choisir qu’un, je dirais que le site à ne pas manquer est le site Web du Police Executive Research Forum (PERF) de Washington, DC. Ce site produit (entre autres) un article vedette intitulé « Daily Clips » qui me tient au courant des nouveautés dans le domaine policier et de la sécurité publique, soit le domaine dans lequel ma pratique d’expert-conseil est spécialisée. Il comprend des renseignements sur des sujets américains, canadiens et britanniques qui ont trait à des enjeux importants et des thèmes émergents.

Quel a été votre premier emploi, ou votre premier emploi dans le domaine de la bibliothéconomie?

Mon premier (vrai) emploi dans le domaine des bibliothèques a été aux archives de l’Église Unie du Canada, qui se trouvaient dans les locaux du Emmanuel College de l’Université Victoria. Mes tâches consistaient à cataloguer des documents d’archives rares et je travaillais sous une ampoule nue suspendue au plafond d’une voûte extrêmement exigüe située dans le bureau de l’archiviste-historien. J’ai également travaillé à la bibliothèque E.J. Pratt de l’Université Victoria durant mes études au baccalauréat spécialisé en anglais. Cependant, cette période a été marquante dans ma vie, car j’ai rencontré ma future femme et partenaire de vie, Lee Simpson.

Please send comments or questions to office@callacbd.ca - © 1998-2018 Canadian Association of Law Libraries
200-411 Richmond Street East, Toronto, ON     M5A 3S5   647-346-8723
This website is best viewied in Firefox or Google Chrome.
Powered by Wild Apricot Membership Software